skip to Main Content
05 59 15 16 35
Quelles Différences Entre Les Verres Simples Et Verres Complexes ?

Quelles différences entre les verres simples et verres complexes ?

Les verres correcteurs utilisés pour améliorer la vision diffèrent selon les troubles : on vous prescrira des verres simples, dits unifocaux, ou des verres complexes, dits multifocaux, en fonction de votre affection (myopie, presbytie, astigmatisme…). Il est important de bien comparer les assurances santé afin de souscrire la mutuelle optique qui répondra le mieux à vos besoins.

 Les caractéristiques des verres simples et des verres complexes

Les verres simples, ou unifocaux, sont dotés d’un seul foyer qui corrige uniformément le trouble de la vision, par exemple la myopie, sur toute sa surface. Ces verres sont les plus répandus et peuvent être montés sur tout type de monture. Dans les verres complexes, ou multifocaux, plusieurs foyers assurent chacun la correction d’un trouble particulier et permettent, grâce à leur action combinée, une double ou même une triple correction. À cause de ces différents foyers, les verres sont plus épais et nécessitent une monture large. Toutes les montures ne conviennent donc pas.

 Et les verres progressifs dans tout cela ?

Prescrits en cas de presbytie, les verres progressifs font partie des verres multifocaux même s’ils sont composés d’un foyer unique. Grâce à un traitement différent de la partie supérieure des verres, pour la vision de loin, et de la partie inférieure, pour la vision de près, les zones de correction varient selon l’angle adopté et permettent une vision complètement fluide sans avoir à changer de lunettes. De par leur légèreté, les verres progressifs sont utilisables avec les montures les plus fines.

 Le remboursement des verres simples et complexes

Les verres simple foyer sont remboursés à hauteur de 60% par la Sécurité sociale sur la base de tarifs conventionnels variant de 2,29 euros à 9,45 euros selon le degré de correction. Pour les verres multifocaux et progressifs, les tarifs conventionnels s’échelonnent de 7,32 euros à 24,54 euros. Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance santé pour combler le solde. De nombreuses complémentaires santé proposent des garanties très intéressantes, avec un plafond optique élevé. Pour bénéficier du meilleur remboursement, utilisez un comparateur de mutuelles qui vous aidera à choisir entre toutes les formules proposées.

Back To Top