skip to Main Content
Double Assurance : Que Faire ?

Double assurance : que faire ?

Une situation cumulative d’assurance, qu’elle soit souhaitée ou subie, n’est pas un cas isolé.
Dans le cadre de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance, sans la résiliation préalable de l’ancien contrat, il est probable de se retrouver avec une double assurance.

C’est un problème fréquemment rencontré de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance. En effet, des problèmes peuvent apparaitre au moment de la résiliation préalable de l’ancien contrat : une erreur de l’ancienne compagnie d’assurances, un défaut d’information de la part de certains commerciaux peu scrupuleux etc.

Les raisons pour lesquelles une double assurance n’est pas utile.

Dans la plupart des cas, un cumul d’assurance n’est pas une situation souhaitée, mais due à la prise en compte la résiliation de votre ancien contrat ou à un problème administratif.

Dans de rares situations, le double contrat est voulu, mais ne vous permettra pas d’obtenir une indemnisation supérieure à la hauteur du préjudice. Dans le cas d’un contrat de complémentaire santé par exemple, il pourra cependant améliorer le remboursement initial.

Egalement, la souscription de multiples contrats de type assurance-vie ou prévoyance, est possible car ces contrats se réfèrent au versement de sommes forfaitaires et n’entrent pas dans le cadre d’une indemnisation.

En effet, le fonctionnement d’une assurance en cas de remboursement, se base sur le principe indemnitaire consistant à ne pas être indemnisé d’un montant supérieur au coût total du dommage occasionné.

Ainsi, en cas de double contrat d’assurance habitation, automobile ou garantie accidents de la vie, vous êtes définitivement en porte à faux vis-à-vis de la loi.

La procédure à adopter pour la résiliation des assurances en double.

Avant d’entamer la moindre démarche de résiliation, il est indispensable de faire le point sur vos polices d’assurance.
Vous pouvez pour cela entrer en contact directement avec la compagnie d’assurance concernée ou passer par votre courtier en assurance. Celui-ci facilitera la transmission des informations grâce à un service de gestion souvent beaucoup plus rapide.

Vérifiez dans un premier temps que vous possédez bien des assurances en double. L’étape suivante consistera à comparer les différents niveaux de garantie ainsi que les nombreux montants d’indemnisations.
Économiser sur ces contrats d’assurance demeure primordial, mais il n’est pas conseillé de le faire au détriment d’une mauvaise protection.

L’assurance habitation multirisque constitue le premier contrat sur lequel il faut se pencher, en deuxième lieu, les extensions de garantie concernant l’achat d’un matériel seront à vérifier rapidement.

N’oubliez pas non plus que les cartes de paiement sont souvent associées à une assurance multirisque, notamment pour les cartes bleues haut de gamme.
Si vous êtes détenteur d’un contrat d’assurance depuis plus d’un an, vous pouvez y mettre un terme à votre guise, grâce à la loi Hamon.
Souvent, une lettre recommandée avec accusé de réception adressée à votre assureur est toujours nécessaire pour annuler votre souscription.

Choisissez un bon courtier.

Les démarches administratives souvent longues et laborieuses, peuvent être évitées en ayant recours à un courtier en assurances offrant un réel service de conseils et de gestion.

Chez 2A assurances par exemple, le service d’Assureurs Conseils et de Gestionnaires, vous accompagne 100 % gratuitement dans les démarches administratives.
Fini l’accumulation inutile des contrats d’assurance, l’expert prend connaissance des conditions spécifiques de chaque document et vous simplifiera toutes les démarches administratives.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top