skip to Main Content
05 59 15 16 35  
MON ESPACE

REMBOURSEMENT DE LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE

Pour corriger une myopie, les deux solutions les plus fréquemment utilisées sont les lunettes ou les lentilles. Il existe un autre moyen d’en venir à bout, cette fois définitivement : la chirurgie réfractive. Mais cette opération laser des yeux n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale, qui la considère comme une intervention de confort. Certaines mutuelles en remboursent toutefois une partie.

 Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive élimine la plupart du temps définitivement ces défauts, mais c’est la cicatrisation de l’œil après l’opération laser de la myopie qui déterminera le succès ou non du traitement. D’une durée de cinq minutes environ, l’intervention est parfaitement indolore. Toutefois, comme toute chirurgie, le patient qui la subit doit être conscient qu’il existe toujours des risques, aussi minimes soient-ils. Les complications graves (perte de la vue ou de l’œil) sont heureusement rares. Il est en revanche possible d’être incommodé temporairement par des halos, une acuité visuelle un peu moins performante, des éblouissements ou une vision nocturne perturbée.

 Combien coûte une opération de chirurgie réfractive ?

L’Assurance Maladie considère l’opération laser de la myopie comme une chirurgie de confort. Elle ne la rembourse donc pas du tout. Or c’est une intervention dont le tarif est encore très élevé, puisqu’il faut compter en moyenne 2 000 à 3 000 euros pour les deux yeux. Il existe toutefois des complémentaires santé qui prennent en charge une partie des frais liés à la chirurgie réfractive. Certaines d’entre elles remboursent sous forme de forfaits adaptés au type d’opération (myopie, presbytie, cataracte…), tandis que d’autres ne proposent qu’un seul forfait qui regroupe tous les types d’opération des yeux. Un comparateur de mutuelles vous aidera à y voir plus clair et à faire votre choix en toute connaissance de cause pour obtenir le meilleur remboursement possible.

Back To Top